Teinture sur bois

catherine auguste
par
Catherine AUGUSTE,
Ancienne Elève des Beaux-Arts de Paris
designe et décore des cabinets de curiosités

La teinture du bois met en valeur le veinage tout en laissant apparents les motifs naturels du bois. De la même façon elle uniformise le ton du meuble surtout quand les parties du meuble sont légèrement différentes. Les teintes sont des produits colorés ou faiblement pigmentés qui restent donc translucides.
Beaucoup de teintes portent les noms des bois desquels elles semblent se rapprocher comme chêne clair, merisier, noyer…

Avant d’être teinté le bois doit être parfaitement propre et lisse : donc décaper et bien poncer si nécessaire.

 

1/ Les différents types de teintures sur bois


 

Il existe quatre types de teintures :

  • Les teintures à l’eau, composées de colorants c’est-à-dire de pigments dissous dans l’eau.
    Elles sont généralement les moins chères. Il est préférable de ne pas les utiliser sur des bois à pores très ouverts comme le chêne car le fond du pore resterait blanc. Davantage pour les bois peu poreux et durs (merisier par exemple). Il faut à tout prix respecter les temps de séchage indiqués par le fabricant sous peine d’avoir un voile blanc (blush). Ne jamais vernir avant que le bois ne soit bien sec.
     

  • Les teintures à l’huile : ici le solvant est l’huile.
     

  • Les teintures à l’alcool : ici le solvant est l’alcool.
    Les principaux avantages des teintures au solvant résident dans les temps de séchage qui sont rapides, et dans le non-relèvement du fil du bois. L’égrenage est ainsi plus rapide et plus facile et provoque moins souvent la perce du bois
     

  • Les teintures chimiques ne sont pas des matières colorantes mais des substances chimiques (surtout des acides) qui réagissent sur les composants chimiques du bois en en modifiant la couleur. Quelques exemples :
    l’ammoniac : en solution, est utilisé pour vieillir les bois (donne une couleur foncée), on peut l’appliquer également sous forme de vapeur ;
    l’oxyde de titane produit une teinte rouge ;
    le sulfate de fer donne le gris pour les bois riches en tanin ;
    le noir est obtenu par un double bain au chlorhydrate d’aniline et au bichromate de soude.

2/ L’application

 

La difficulté de la teinture consiste à obtenir une coloration uniforme sur toute la surface ; il faut pour cela travailler rapidement à l’aide d’un chiffon toujours dans le sens des fibres du bois. Bien laisser sécher entre deux couches de teintures ou avant d’appliquer un bouche-pore.

La teinture est toujours superficielle, le bois s’imprègne sur une profondeur de 2 mm environ. Ne pas poncer après l’application car le bois est imprégné superficiellement, les abrasifs feraient apparaître la couleur d’origine.

Les essences riches en tanin (châtaignier ou chêne) prennent mal certaines teintures (basiques).

On peut utiliser une teinte à l’eau sous la cire, à l’eau ou à l’huile sous le vernis. Pour une teinte à l’huile, passer une couche de gomme-laque au préalable pour empêcher la teinte de pénétrer dans le bois et permettre ainsi de faire des retouches ou de recommencer

Teinte

A l’eau

A l’alcool

Cellulosique

Procédé d’application

Pinceau, éponge, mèche, chiffon
pistolet

Pinceau, éponge, mèche, chiffon
pistolet

Pinceau, éponge, mèche, chiffon
pistolet

Séchage

long, 3 à 4 h à 20°

rapide

rapide

Qualité

Bonne stabilité à la lumière
absence de migration dans le vernis
application facile
variété de nuances
application sur toutes essences

Bonne stabilité à la lumière
mouille mieux les pores du bois (chêne)
tons vifs

Teinte les pores du bois
application facile
pas de relèvement des fibres

Défauts

Relèvement des fibres
mauvaise teinture des pores du chêne, noyer, acajou
longueur du séchage

Relèvement des fibres du bois
légèrement opaque si pigmentée
tache hêtre, merisier et finition polyester

Tache hêtre et fruitiers
parfois masquante
peut migrer dans les vernis

 

3/ Problèmes, causes et remèdes 

 

Problèmes

Causes

Remèdes

Voile blanc : blush

Provient souvent d’une condensation d’humidité pendant le séchage

 

Ou de l’humidité du bois

Ou de la teinte à l’eau insuffisamment séchée

 

Réchauffer l’atelier pour diminuer le taux d’humidité

 

Séchage adéquat de la teinte avec couches ultérieures

Séchage adéquat de la teinte avec couches ultérieures

 

Différences dans la couleur des supports

Assemblage de bois de même essence

Egaliser les teintes
Ou rattraper avec une patine

 

 

Assemblage de bois d’essences différentes

Choisir des essences de couleur et de pouvoirs absorbants proches 
Ou employer des teintes semi-transparentes

 

Quantité de teinte déposée non constante

Egaliser les teintes
Ou rattraper avec une patine

 

 

Mauvaise homogénéité du produit avant et en cours d’utilisation

Bien agiter avant application et rattraper avec une patine

 

Différences de tons dues à un essuyage ou un brossage irrégulier

Utiliser des textiles non synthétiques qui ne dégorgent pas et humecter avec la teinte

 

Différences de séchage et de pénétration de la teinte

 

Eviter l’application sur support chaud. Stabiliser le support dans un local à température et hygrométrie contrôlées

 

Mauvaises conditions de stockage

Eviter de mettre les bidons à la lumière, à la chaleur et au froid qui altèrent les produits

 

4/ Les finitions sur bois teinté

 

Si la finition du fond n’est pas suffisante, il faudra effectuer au préalable un bouche porage de la surface. Le bouche-pore ou fondur a pour but de boucher les pores du bois pour que l’application ultérieure du vernis ou la cire soit plus facile. La finition gagne ainsi en qualité de rendu.
On l’applique directement sur le bois après la teinte, généreusement afin de recouvrir toute la surface (application au chiffon en frottant énergiquement et perpendiculairement au fil).
Terminer l’application du bouche-pore en passant un chiffon dans le sens du fil afin d’homogénéiser la surface et d’enlever l’excédent.
Une fois la surface entièrement sèche, effectuer un ponçage léger mais méticuleux dans le sens du fil avec un papier abrasif très fin, terminer par un essuyage soigné avant l’application du vernis de finition ou de la cire.

 Tableau de compatibilité des teintes et vernis de fond (bouche-pore)
 

Vernis de fond

Fond vernis
à l'alcool

Fond vernis
nitrocellulosique

Fond vernis
hydrodiluable

Fond vernis
polyuréthane

Teintes

Teintes à l'eau

++

++

+

++

Teinte au solvant

+

+

++

++

Teinte à l'essence

-

++

-

-

Légende : ++ = excellent ; + = convient ; - = déconseillé ou faire des essais préalables

Après une mise en teinte sur bois propre et lisse, il est possible de peindre directement un motif décoratif de votre choix ou bien de découper et coller des gravures selon la technique de l’arte povera. (voir page du site sur les techniques de peinture et page arte povera). Puis vernir ou cirer.

 

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem