Les Secrets de la Bottega,
lieu d’apprentissage, de tradition et de secrets

par Carolina d'Ayala Valva,
peintre italienne de
meubles peints

Comme la tradition le veut en Italie, mon apprentissage du métier est né dans un atelier d’artisan, la Bottega, en Italien.

Dans le passé, les jeunes apprentis étaient initiés aux secrets du métier de décors par des vieux maîtres, qui leur transmettaient la connaissance et la chimie de divers matériaux, de génération en génération. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de suivre ce chemin puisque cette tradition n’existait plus lors ce que j’ai débuté dans ce métier.

Donc, avec mon mari Walter Cipriani, nous avons créé notre propre Bottega.
Année après année de travail et de recherche, avec persévérance et détermination, nous avons enrichi notre trésor de connaissance, parfois en « arrachant » quelques secrets de vieux maîtres qui ont souvent travaillé dans la décoration de meubles.

Mais aucun secret bien gardé ne peut satisfaire la soif d’apprendre. C’est pour cela qu’après toutes ces années, je suis arrivée à créer mon propre livre de recettes digne de l’apprentissage d’un magicien. Rien n’est plus magique que le chemin qui mène à la création d’un meuble peint – le chemin qui passe par la préparation de l’enduit pour le fond, par l’étape de l'application de la couleur à la caséine et finalement, par l’apothéose de la palette de couleurs de pigments en poudre mélangés avec de l’œuf pour commencer à peindre l’ornement…


Peinture en cours d'une commode dans la bottega de Carolina d'Ayala Valva

Pendant des années, j’ai étudié les styles décoratifs de toutes les périodes, en faisant attention d’utiliser les couleurs et les coups de pinceaux selon le style. Mon préféré est le style du 18ème siècle, avec son penchant pour les fonds en couleurs pastels telles que les verts, les bleus et les ocres qui étaient en suite décorés de motifs floraux, anthropomorphiques et des feuilles d’acanthes, et des surfaces souvent enrichies avec de la feuille d’or ou argent meccato. Le dessus de ces meubles était parfois peint en imitation de matériaux précieux tels que les marbres ou les pierres dures.

Pour un artisan qualifié, parmi les secrets d’une bottega, le savoir-faire le plus important est de créer une patine vieillie. Ce vieillissement ne doit pas simplement être une simulation de la poussière accumulée, mais des imitations des phénomènes causés par l’usure du temps tels que l’usure de la surface, les craquelures, tout en utilisant des ingrédients naturels comme la réglisse, la camomille, la bière… La surface entière doit prendre cette couleur spéciale qui la rendra « antique ».

Et tout ceci est la connaissance et la tradition qui font partie de la Bottega !

   

Le livre de Carolina d'Ayala Valva

 

Art et techniques de la Grotesque de Carolina d'Ayala Valva

Art et Technique de la Grotesque
Carolina d'Ayala Valva
Editions Vial, 2009, 272 pages

Ce livre présente des réalisations de peinture décorative sur le thème de la grotesque. Cette figure redécouverte à la Renaissance est déclinée à l’infini dans ses thèmes et dans ses supports. L’auteur nous invite à la suivre pas à pas dans quelques-unes de ses réalisations en nous en donnant les détails techniques. Les dessins qui accompagnent chaque modèle peuvent être facilement reproduits et utilisés par le lecteur au gré de son imagination.

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem