Peinture et décoration

Cette partie a été réalisée par Brigitte DEPRAZ et Catherine AUGUSTE

 

 

Avant la polychromie : le report du dessin

 

Buts :
Encollage faible pour réduire l’absorption des fonds avant le dessin et la peinture en détrempe (peinture œuf ou aquarelle)
Report du motif sur le panneau

Matériaux

Mise en œuvre

Remarques

Pour faire bouche pore, sur l'enduit on peut passer 1 ou 2 couches  :

de colle de peau,

ou d’œuf,

ou d’alcasit,

ou gomme arabique

Application au pinceau

Colle de peau très diluée (2 fois),

ou 1 vol d’oeuf pour 5 vol d’eau, (peut se passer à l’éponge pour une grande surface)

ou Alcasit, produit pour coller le papier peint,

ou gomme arabique diluée

papier calque,

papier,

pigment (type ocre) + blanc de Meudon

Intercaler entre le bois et le motif reporté sur calque (ou photocopié) une feuille de papier blanc non glacée et enduite de pigment + blanc de Meudon

Cela peut se faire avec des pigments différents en fonction de la couleur de fond mais attention à la toxicité de certains d’entre eux

 

Polychromie

 

Le dessin reporté, la peinture peut commencer. Plusieurs techniques sont possibles et dépendent de l'aisance de chacun et de la surface à colorer.

But :
décor sur enduit ou sur peinture de fond

Matériaux

Mise en œuvre

Remarques

colle de peau et pigment

Application au pinceau sur surface maigre (surtout pas gomme laque ou autre vernis)

Colle de peau plus faible que l’enduit 50-60g/l + pigment (pour les grandes surfaces surtout)

oeuf et pigment

(tempera maigre)

 

Détrempe à l’œuf, enlever la partie attachée au jaune, battre en omelette, 1 vol d’œuf + 1 vol d’eau + pigment (pour les décors fins). Si le fond est foncé, peindre le décor avant en blanc à la caséine (insoluble) pour faire ressortir davantage les couleurs à l’œuf.
(peinture du jour car se conserve mal)

caséine et pigment
(devient insoluble à l'eau, rendu de la peinture mat)

 

Caséine + pigment
(attention pas de pigment métallique !)

gomme arabique et pigment

 

Gomme arabique (35% de gomme par rapport à l’eau) + pigment détrempé avec un peu d’eau

farine de seigle en magasin diététique

(pour réaliser des fonds qui seront peignés ou tamponnés - meubles alsaciens ou suédois. La texture du fond est relativement grossière comme un vieux bois)

Application au pinceau puis léger ponçage pour enlever l'excédent de matière

Peinture à la farine de seigle : hors du feu saupoudrer 100 g de farine sur 1/2 l d'eau en ébullition puis remettre sur le feu jusqu'à la première cloque. Mixer quelques minutes ; pour une pâte plus fine, filtrer au travers d'un bas nylon.

Cette préparation se conserve quelques jours au réfrigérateur.

On peut mélanger cette colle avec du brou de noix, des pigments.

Temps de séchage assez long (24 h) avant ponçage pour enlever l'excédent de matière ou peindre des motifs à la tempéra par-dessus

 

Les Pigments

 

Les pigments se présentent sous forme de poudre mélangée à l'enduit, à l'œuf ou autre véhicule selon que l'on prépare le fond ou les décors. Ils ont deux origines :

- les pigments de terre, aujourd’hui, ils proviennent rarement des carrières qui leur ont donné leur nom (Sienne en Italie)

- les pigments minéraux. Certains anciennement présents dans la peinture décorative comme le lapis-lazuli (bleu) ou l’orpiment (jaune) se sont révélés bien trop onéreux. Au cours des siècles, on leur a préféré des substitutions de pigments de synthèse comme : le vermillon (sulfure de mercure artificiel en remplacement du cinabre), l’outremer (substitut du lapis-lazuli), les cadmiums et les chromes pour les variantes de jaune et rouge.

Chacun offre des caractéristiques de résistance à la lumière, de pouvoir colorant et couvrant et également de toxicité pour l'utilisateur. Ces caractéristiques ont été réunies dans le tableau suivant

Tableau des colorants

  • le pouvoir colorant ; c’est la capacité du pigment à teinter une surface. Les quantités nécessaires sont minimes dans le cas d’un pigment très colorant et inversement.

    de o  à  ooooo montre un pouvoir colorant de faible à fort.

  • le pouvoir couvrant ; certains pigments peuvent couvrir un fond d’une seule couche, d’autres permettent des finitions transparentes légèrement teintées.

    l à  l l l l l pour passer d’un pigment transparent à opaque.

  • la résistance à la lumière ; c'est la propriété de conserver l'intensité de coloration après des expositions prolongées à la lumière.

    *  à ****  indique une résistance de faible à forte.

  • la toxicité ; elle est abordée sous deux angles : le contact avec la peau et le danger d’inhalation ou d’ingestion. De nombreux pigments sont très toxiques et doivent être conservés hors de portée de tout ignorant.

    I à IIIII évalue le degré de toxicité du contact avec la peau, de faible à important.
    L  à   LLLLL signale la toxicité par inhalation de faible à importante.

Pigment

Composition

Pouvoir colorant

Pouvoir couvrant

Résistance lumière

Toxicité

Blanc de Meudon

pour la détrempe

carbonate de chaux, broyé, lavé et séché

 

l l l

****

I

L

Blanc de titane

utilisé pour la céruse

dioxyde de titane

 

l l l l l

****

I

L

Blanc de zinc

excellent pouvoir couvrant

oxyde de zinc

 

l l l l

****

I

L L

Jaune de cadmium

les cadmiums sont intenses

sulfure de cadmium

ooo

l l l l

***

I

L L L L L

Jaune de chrome

intense et puissant

chromate de plomb

ooooo

l l l l

***

I I I I I

L L L L L

Ocre jaune

utilisé sous la dorure

oxyde de fer

oooo

l l l l l

****

I

L

Orange ou rouge de cadmium

un des substituts de la laque écarlate

sélénio sulfure de cadmium

ooo

l l l l

***

I

L L L L L

Laque écarlate ou cramoisie

aujourd’hui d’origine chimique

pigments précipités sur alumine

oooo

l l l

**

I I

L L

Bleu outremer

à l’origine provenait du lapis-lazuli

silico-aluminate de sodium polysulfuré

ooo

l l

****

I

L

Bleu de cobalt

ton très pur

aluminate de cobalt

oo

l l (dans l'eau)

****

I

L L

Vert permanent (ou vert Emeraude)

transparent, vif

oxyde de chrome mélangé à du chromate de zinc et des barytes

oooo

l l

***

I I I I I

L L L L L

Terre verte

varie du gris-vert au vert olive

argile verte contenant des silicates de fer et de manganèse

oo

l l

****

I

L

Sienne naturelle

pour adoucir les couleurs et patiner

terre contenant des oxydes de fer et d’aluminium

ooo

l l l

****

I

L

Sienne brûlée

idéal pour badigeon rosé

terre de sienne naturelle chauffée

ooo

l l l

****

I

L

Ombre naturelle

terre sombre légèrement gris-vert

terre naturelle colorée par le dioxyde de manganèse

ooo

l l

****

I

L L L L

Ombre brûlée

brun-rouge chaleureux

pigment ombre naturelle chauffé

ooo

l l

****

I

L L L L

Bitume de Judée

pour vieillir les surfaces (craquelures)

dérivé de l’asphalte

oooo

l l l

 

I I

L L L L

 

Technique du décor en relief

 

Cette technique décorative permet de réaliser des motifs en relief, idéale pour des petits angelots ou des motifs floraux. Toutes les techniques de mise en couleur sur le relief créé sont possibles puisqu'il s'agit tout simplement d'une surcharge d'enduit au blanc de Meudon.
Buts :
créer un motif qui aura du volume un peu comme un bas-relief
peindre ou recouvrir un décor en relief

Matériaux

Mise en œuvre

Remarques

enduit au blanc de Meudon

Application au pinceau de couches successives de blanc de Meudon + colle de peau.

Epousseter au pinceau le décor en relief avant mise en couleur ou métallisation

Plus les couches sont nombreuses plus le relief sera accentué.

Le relief peut se faire sur :
- une surface enduite au blanc de Meudon,
- ou une surface peinte à la détrempe,
- exceptionnellement sur la gomme laque ; dans ce cas, griffer la surface pour l’adhésion des reliefs.

Une fois le dessin reporté, appliquer des couches d'enduit au pinceau. On peut accentuer certaines parties du motif en chargeant davantage.

ou détrempe à l’œuf,

ou l’aquarelle,

ou détrempe à la caséine,

ou peinture à l’huile,

ou aux feuilles métalliques

Application au pinceau

Après la mise en relief, pour peindre à la détrempe, vaporiser avant de la colle de peau légère (1 vol de colle de peau de base + 3 vol d’eau) pour bouche-porer ; puis peindre à l’œuf, à l’aquarelle, à la caséine…

Le décor en relief peut être recouvert de feuilles métalliques. Passer avant 1 à 2 couches de gomme laque sinon la mixtion serait absorbée (cf. Technique de la feuille d’or).

On peut aussi passer 1 à 2 couches de gomme laque colorée sur l’ensemble du travail (plat et relief) et travailler le décor à l’huile et éventuellement à la feuille d’or et/ou aux poudres métalliques ensuite

 

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem