Peindre une frise d'acanthe d'après un modèle de Jacques Stella

par Catherine AUGUSTE
ancienne élève
des Beaux-Arts de Paris
designe et décore des cabinets de curiosités

frise d'acanthe de jacques stella de pochoir-de-france

Deux techniques picturales pour une seule frise d'acanthe : peindre au pinceau avec le report traditionnel du motif et peindre au pochoir. Les temps de travail ne sont pas les mêmes, la technicité et l'effet final non plus. La technique traditionnelle au pinceau, plus longue à réaliser, donne cependant les rendus de modelé les plus riches. L'avantage du pochoir est qu'il permet de composer un décor rapidement. Mais le résultat final est un aplat. Pour ceux qui voudraient aller plus loin, passer au volume, voilà quelques pistes à suivre...

 

Qui est Jacques Stella ?

 

Jacques Stella (Lyon 1596, Paris 1657) grandit dans une famille d’artistes : son père est marchand d’art et peintre, son frère François, peintre, sa sœur Madeleine, sculpteur, sa sœur Françoise, pastelliste. A vingt ans il entre aux services de Côme de Médicis à Florence aux côtés de Jacques Callot. A la mort de Côme en 1621, il séjourne jusqu’en 1634 à Rome où il devient l’ami intime de Nicolas Poussin. Ce séjour italien détermine l’influence florentine et classique dans son art.

A son retour en France, Richelieu le nomme peintre du roi Louis XIII. Installé au Louvre, il produit de nombreuses gravures et peintures à sujets religieux et historique et figure parmi les peintes les plus renommés de son temps. Après sa mort en 1658, sa nièce Claudine Bouzonnet Stella permet la publication à Paris de 187 gravures qu’il avait dessinées (peut-être lors de son séjour italien) à partir de modèles classiques et rassemblées dans l’ouvrage Divers Ornements d’Architecture, Recueillis et Dessegnes Apres l’Antique par Mr Stella, Peintre Ordinaire du Roy et Chevalier de Son Ordre de St Michel.

acanthe de jacques stella

L’acanthe en frise fait partie de cet ensemble. On y décèle toute l’influence de l’Antiquité romaine : symétrie du motif, souplesse dans l’enroulement des tiges. Du culot d’acanthe s’échappent symétriquement deux enroulements de tiges d’acanthe avec fleuron final.

 

Pas à pas de l’acanthe en frise

 

1/ A partir de la gravure reconstituez le modèle complet du culot d’acanthe et de ses deux rinceaux sur papier calque

2/ Reportez le motif ainsi créé sur le support préparé autant de fois que vous le désirez pour former une frise. Dans le cas présent le support a été apprêté au gesso, mis en teinte avec une peinture acrylique pour un décor camaïeu en peinture Liquitex.

3/ Commencez à peindre délicatement le motif avec une couleur moyenne : mélange de blanc, terre d’ombre brûlée et bleu outremer. Si le fond vert est encore visible, passez une deuxième couche.

4/ Pour créer la couleur de ‘ombre : ajoutez à la couleur moyenne davantage de bleu outremer et de terre d’ombre brûlée. Travaillez avec ce nouveau mélange les ombres du motif en choisissant un point d’éclairage ; ici le haut gauche qui est l’orientation la plus utilisée dans l’ornementation.

5/ Tracez au pinceau quelques pointes de blanc pur à l’opposé des ombres pour augmenter le modelé des formes.

frise d'acanthe, préparation du calque
le motif recomposé en frise

report du motif de la frise d'acanthe et peinture de la couleur moyenne
report du motif et peinture de la couleur moyenne sur l'ensemble de la frise

peinture des ombres et lumière de la frise d'acanthe
placement des ombres et des coups de lumière

 

L’acanthe en frise au pochoir

 

On peut vouloir travailler plus vite pour réaliser une frise ou bien chercher à contourner la difficulté du dessin : le pochoir est alors une technique efficace.

Cependant le pochoir donne un rendu en aplat, nous sommes donc loin d’une frise dessinée et peinte comme dans le pas à pas précédent : voyons comment en améliorer le modelé.

L’acanthe en frise est disponible sur le site www.pochoir-de-france.com (Ambiance Grand Siècle / Frises) dans des dimensions variables. Les pochoirs du site sont autocollants, plus besoin de colle repositionnable. Ils s’appliquent parfaitement au support bois, textiles, verre…

1/ Une fois le pochoir ajouré, fatiguez- le une première fois en l’appliquant sur un vieux torchon. Vous diminuez ainsi légèrement l’adhérence qui sur textile est importante mais sur bois peut être trop forte lors de l’enlèvement. Placez-le sur le support préparé et tamponnez pour bien écraser les ponts.

2/ La technique employée est la même que dans le pas à pas précédent : peinture Liquitex pour artiste. Préparez un mélange de terre d’ombre brûlée, de bleu outremer et de blanc sans additionner d’eau. Prenez de la peinture à l’aide de la brosse à pochoir, essuyez l’excédent sur un chiffon ou un papier absorbant. Cette opération est essentielle pour assurer une régularité de la couche picturale.

Si vous voyez le fond apprêté par endroits repassez toujours légèrement à la brosse à pochoir.

3/ Quand la peinture est sèche, décollez soigneusement le pochoir et replacez-le sur son support ou sur un plastique (type sac poubelle) en le conservant bien à plat.

4/ Pour améliorer le modelé, nous allons travailler d’abord les ombres. Mélangez de la terre d’ombre et du bleu outremer en glacis. Au petit pinceau, élaborez le système d’ombres en choisissant au préalable l’orientation d’une source lumineuse. Variez l’épaisseur du trait. On pourrait s’arrêter à l’ombrage.

5/ Pour aller plus loin dans le rendu du modelé, travaillez maintenant la lumière. Toujours au petit pinceau, peignez quelques coups de lumière avec un mélange blanc + terre d’ombre brûlée à l’opposé des ombres.

Autre possibilité de rendu du motif : la suppression des ponts du pochoir avec le mélange de la couleur moyenne avec la travail d’ombre et de lumière.

placement de la frise d'acanthe pochoir de france
le pochoir positionné sur le support apprêté

mise en teinte du pochoir de france à la brosse à pochoir
après la mise en teinte avec un mélange de terre d'ombre brûlée + bleu outremer + blanc

placement des ombres au pinceau
le pochoir enlevé, placement des ombres au pinceau fin

placement de la lumière au pinceau
et quelques coups de lumière au pinceau !

 

Articles à consulter sur le site

  Motif d'acanthe en dorure

Peindre un motif de ferronnerie du XVIIe siècle

Peindre un motif de rocaille du XVIIIe siècle

 

Livres avec des gravures d'acanthe

 

baroque ornament de jacques stella
Baroque ornament and designs
Jacques Stella, Editions Dover, 1988, 48 pages

fantastic ornament
Fantastic Ornament: 110 Designs And Motifs
Michel Lienard, Editions Dover, 2007, 64 pages

fench baroque ornament
French Baroque Ornament
Jean Le Pautre, Editions Dover, 2008, 80 pages

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem