L'ornement d'origine grecque

 

La plupart des motifs décoratifs occidentaux sont hérités de l'art grec. Ils trouvent leur origine dans l'observation de la nature et de la vie quotidienne : feuillages, tresses de cheveux, vaguelettes. Présents dans toutes les formes d'art (architecture, sculpture, mosaïque, céramique…) ils ont traversé le temps, altérés par des interprétations diverses qui les éloignent du modèle naturel d'origine. Ainsi la célèbre feuille d'acanthe qui orne le chapiteau grec corinthien se retrouve-t-elle articulée dans les enroulements effilés des candélabres romains ou du XVII° siècle français. Il devient parfois difficile de reconnaître l'acanthe méditerranéenne plutôt large et grasse. Il reste que la symétrie et la régularité du motif sont des règles majeures de l'ornementation grecque.

 

Quelques exemples d'ornements grecs traditionnels

  frise en chapelet de perles
les chapelets de perles composés de ronds et d'ovales enfilés comme un collier de perles. Motif largement repris à la Renaissance italienne.

 

frise en oves taillés
les oves taillés en forme d'œuf ou de fruits enfermés dans leur coque (châtaigne).

 

grecque ou méandre en frise
les méandres ou grecques (appelés ainsi car très fréquents dans l'art hellénique) sont des entrelacements de lignes brisées à angle droit. Parfois en ligne simple, parfois à effet de relief.

 

palmettes en frise
la palmette largement présente sur les frises copie les gousses de caroubier organisées en rinceaux ou panache. Elle est entourée d'une petite frise de rais de cœur.

 

frise d'entrelacs

anneaux entrelacés en frise
les entrelacs s'inspirent des nattes de cheveux ou de fils. Ils prennent des formes variées à angles brisés ou à enroulements. (ici un modèle celtique). Les anneaux sont des formes dérivées des entrelacs.

 

acanthe enroulée

rinceau d'acanthe
La feuille d'acanthe a été déclinée de diverses façons au travers des siècles. Elle a permis toutes les fantaisies et s'adapte parfaitement aux rinceaux tantôt fins tantôt touffus. Elle est souvent associée à d'autres modèles végétaux : le lierre, la vigne emblématique de Bacchus, le laurier d'Apollon, les fleurs de lotus… La figure ci-dessus reprend un motif grec ; celle ci-dessous représente une feuille d'acanthe en roulement romain.

 

 

Bibliographie

 

L'ornement polychrome, Auguste Racinet, Librairie de Firmin-Didot et Cie, Paris, réimpression 1996
 

The grammar of ornament, Owen Jones, Dover 0-48625463-1

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem