Les ocres

par Frédéric Baldo et les informations de l'association Okhra à Roussillon (Vaucluse)
www.okhra.com 

 

 

1/ Qu'est-ce que l'ocre ?

 

L'ocre est un pigment minéral composé de :
· goethite, un hydroxyde de fer qui lui donne sa couleur,
· kaolinite, une argile très pure,
· et de quelques résidus de quartz.

Il provient de gisements de sables ocreux qui se sont sédimentés il y a plusieurs millions d'années dans des eaux peu profondes puis soulevés et lessivés sous un climat tropical aux pluies diluviennes. Ce lessivage a évacué le fer, ici la goethite, et donné la couleur rouge orangée aux roches.

En France, les gisements d'ocre se trouvent dans le Cher, le Gard mais surtout dans l'Yonne et le Vaucluse où l'exploitation industrielle se poursuit encore à la société des ocres de France.

 

2/ Le cycle de l'ocre

 

L'ocre ne s'offre pas d'emblée mais nécessite un long travail de préparation que l'on peut résumer en 4 phases : le lavage du minerai, la décantation, le séchage et le broyage.
· Le lavage consiste à projeter de l'eau sur le minerai extrait afin de séparer les particules d'ocre fixées aux grains de sable. L'élimination du sable est une phase primordiale car elle garantit la qualité du pigment final. Les proportions moyennes dans le minerai sont de 90% de sable pour 10% d'ocre.
· La décantation : débarrassée des sables inertes, l'eau chargée d'ocre est envoyée dans des bassins de décantation où elle repose plusieurs jours. L'ocre se dépose alors au fond et l'eau devenue claire est ensuite évacuée et recyclée tant les besoins en eau sont importants.
· Le séchage : le dépôt d'ocre au fond du bassin est abandonné à l'action du vent et du soleil. Il prend progressivement une consistance pâteuse ; on le découpe ensuite en briquette pour accélérer le séchage.
· Le broyage électrique permet la réduction du pigment en poudre. La cuisson réalisée ultérieurement transforme l'ocre jaune en ocre rouge ; selon la température atteinte et la durée de la cuisson on peut obtenir une grande variété de nuances de rouge.

 

3/ Utilisation de l'ocre

 

La production de l'ocre n'est entrée dans une phase industrielle qu'au cours du XIXème siècle, bien que son utilisation remonte à la préhistoire. Il est alors devenu la charge colorante de nombreux produits manufacturés nouvellement mis en place : bracelets élastiques, chambre à air de vélo, bottes en caoutchouc, linoléum, filtres à cigarettes, papiers et cartons colorés…Son prix bas, sa granulométrie constante et sa non toxicité ont amené sa production à 40 000 tonnes en 1929, date de son apogée.

Mais le développement de la production de masse va porter un coup dur à l'exploitation de l'ocre naturel. Les industriels ont, en effet, des besoins de bases colorantes dont les propriétés physico-chimiques et de couleurs sont régulières. Les oxydes de fer synthétiques, depuis peu reproductibles à des prix de revient faibles leur offriront une plus grande souplesse. L'ocre va retrouver sa place d'avant la révolution industrielle : une utilisation artisanale.

Il reste avant tout que les qualités de l'ocre : son éclat, son pouvoir colorant, ses variétés de couleur, sa résistance au temps, aux ultraviolets, aux alcalins, en font un produit hautement considéré dans le bâtiment et la décoration d'aujourd'hui.

 

4/ Quelques recettes

 

Peinture à l'huile à base de pigments d'ocre applicable sur bois

(Denise DESPRES, cf. livre dans bibliographie ci-dessous)
Ingrédients : huile de lin cuite, huile de lin crue, essence de térébenthine, pigments d'ocre, un voile de mousseline.
Verser dans l'huile de lin cuite (sert de siccatif), à peu près la même quantité de pigments d'ocre. Remuer le mélange avec une cuillère en bois jusqu'à obtention d'une pâte épaisse et homogène qui se détache bien de la cuillère. Ajouter à ce mélange de l'huile de lin crue qui va la fluidifier. Ajouter de l'essence de térébenthine pour donner la bonne consistance à votre peinture ; passer la peinture dans un voile de mousseline pour éviter les grumeaux. Elle est prête à l'emploi.

Patine à l'ocre applicable sur bois

(Denise DESPRES, cf. livre dans bibliographie ci-dessous)
Recette de base du glacis : 1/3 d'huile de lin, 2/3 de térébenthine, 3 à 5% de siccatif, ocres pures ou mélangées. L'effet patine est donné par une superposition de plusieurs couches de peinture : on part toujours d'une couleur très claire pour assombrir au fur et à mesure. Cette recette de patine ne nécessite aucune fixation supplémentaire. Après le passage du glacis il existe plusieurs moyens de maculer la surface et faire ressortir la couleur de fond : utilisation d'une éponge ou d'un chiffon en frottant plus ou moins énergiquement ou poncer légèrement avec un papier de verre très fin.

Peinture au riz pour mur intérieur

(Les 3 Matons, fabricants de badigeons, 337 route de Farlède, 83130 La Garde)
Délier 3,5 kg de chaux aérienne dans une quantité d'eau bouillante suffisante pour obtenir une solution liquide. Dissoudre dans ce mélange 600 g de sel marin et 50 g de blanc d'Espagne. Préparer un nouveau mélange avec 100 g de colle animale et 300 g de farine de riz dans de l'eau bouillante. Teinter avec des ocres. Appliquer en deux ou trois passes à la brosse en soie.

Et enfin... Une recette pour manger (à réaliser avec l'ocre rouge naturelle. Assurez-vous de sa comestibilité auprès de votre vendeur. Ce serait dommage de perdre un internaute)

Filet de perche à la sauce ocre

(restaurant Les Loges, 89240 Pourrain)
Pour 4 personnes : 600 g de filet de perche, 15 cl de vin blanc sec, 1,5 l de fumet de poisson, ¼ l de crème liquide, 100 g de beurre, 200 g de champignons de Paris émincés, 4 échalotes, une pincée de muscade, cannelle et curry, ½ cuil. à café d'ocre rouge.
Faire réduire les échalotes avec le beurre et le vin blanc. Incorporer ½ l de fumet de poisson bouillant puis incorporer la crème liquide. Faire réduire pendant 15 minutes. Ajouter les champignons blanchis. Assaisonner de sel, poivre, muscade, cannelle et curry et enfin ajouter l'ocre pour donner une belle coloration. Pendant ce temps, cuire les filets de perche dans un litre de fumet pendant 20 minutes. Disposer les filets sur le plat et napper de sauce à l'ocre.

 

5/ Bibliographie et adresses

 

L'ocre, peindre et décorer aux couleurs du soleil
Denise Després, Edition Flammarion, Paris, 1998

Ocre et ocriers du pays d'Apt
Serge Bec
Editions Edisud

Le travail de l'ocre dans l'Auxerrois : 1763-1966, une industrie rurale
Jean-Charles Guillaume
Editions de l'Armançon

Ocres
travail collectif, collection Lubéron images et signes, édition Edisud, Aix-en-Provence,1986

Association OKHRA
Conservatoire des Ocres et des Pigments Appliqués
Usine Mathieu
84220 ROUSSILLON
tél 04 90 05 66 69
Installée dans une ancienne usine de production d'ocre, OKHRA a pour objectif de développer la connaissance des pigments et des colorants : des stages d'application pour tous niveaux (enfants, amateurs et professionnels), des expositions, des circuits et des colloques y sont organisés. On y trouve également une bibliothèque, une matériauthèque, un comptoir de ventes de pigments et une librairie. Ce conservatoire loge dans un site patrimonial exceptionnel de 5 hectares qui témoigne de l'épopée ocrière du Vaucluse : le système de lavage des ocres, le moulin à broyer, le four à ocre ont été réhabilités.

Société des Ocres de France
Impasse des ocriers
84401 APT CEDEX
tél 04 90 74 63 82
Unité de production d'ocre

 

6/ Visites et parcours

 

Pour tous renseignements concernant les visites suivantes, s'adresser à OKHRA (tél.04 90 05 66 69)
. Usine Mathieu : site du Conservatoire des Ocres et des Pigments Appliqués. Visite tous les jours de février à novembre
. Façades et couleurs du Roussillon : tous les vendredis matin à 10 heures en juillet et août, visite couplée de l'Usine Mathieu puis de l'architecture colorée des enduits et du village de Roussillon, durée 2 heures

carrière d'ocre à Roussillon (Vaucluse)

Société des Ocres de France : circuit de 3 heures de l'usine en production et du Conservatoire, deuxième mercredi du mois ou sur RDV
. Visite des carrières : prendre contact avec la mairie de Gargas : 04 90 74 12 70

 

   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem