Interview de Pascal Amblard

Atelier Pascal Amblard
02 54 88 23 65
06 14 67 80 80 
atelierpascalamblard.com
le blog de pascal amblard

 


© Pascal Amblard

A l'occasion de la sortie de son livre Demeures peintes, Pascal Amblard nous présente son travail dédié au décor mural.

 

1/ Pascal, votre dernier livre Demeures Peintes (Editions Vial) offre au grand public l’occasion de découvrir votre travail de décorateur. On y découvre une prédominance du décor XVIIIe siècle. D’où vient ce goût si marqué ?


 

Le XVIIIe est une période fascinante. Il porte l'héritage de trois siècles de peinture et en transcende les apports divers dans des merveilles de délicatesse, d'esprit, de maitrise technique et de désinvolture. Il est aussi l'annonciateur de la modernité.
C'est un siècle dont les arts font encore partie de notre univers alors que les styles des siècles précédents nous sont devenus assez étrangers.

C'est enfin le dernier siècle classique, la fin d'un monde dans lequel l'artiste et le décorateur sont confondus alors que le XIXe verra l'apparition de l'artiste peintre au sens moderne du terme et donc le début de la dichotomie entre art et décoration.


© Pascal Amblard
Décor baroque dans la bibliothèque, château La Gallée

 

2/ Quels sont pour vous les peintres-décorateurs ou ceux qui offrent des sources d’inspiration inépuisables ? Tiepolo ?


 

Tiepolo bien sûr et donc avant lui Véronèse et, encore avant, Titien. Mes sources d'inspiration sont tout simplement tous les grands maitres du passé, les petits maitres aussi, les peintres moins connus en France comme les Scandinaves et les Russes et de nombreux peintres américains figuratifs.


© Pascal Amblard
Décor panoramique, salon aux pins, château La Gallée

 

3/ Vous êtes dans le métier depuis plus de 20 années, retracez-nous un peu votre évolution.


 

J'ai pendant longtemps axé mon travail sur le trompe-l’œil mural décoratif : paysages et scènes panoramiques vus au travers d'architectures diverses avec une grande recherche de réalisme.

J'ai ensuite commencé a développer une vision et des thèmes plus personnels au travers de la création de collections de toiles décoratives que j'expose depuis 2003 au salon Maison et Objet.

Enfin, les références classiques qui ont toujours alimenté mon travail ont en quelque sorte pris le dessus et depuis quelques années mon travail est une plongée dans les périodes allant du XVIe au XIXe.


© Pascal Amblard
Décoration du salon d'une demeure de Fontainebleau, inspiré de Léonard de Vinci

 

4/ Comment se passe une commande ? Quelles sont les phases les plus difficiles, les plus savoureuses ? Y-a-t-il un gros travail de recherche iconographique ? Et la composition ? Vos clients vous laissent-ils suffisamment libre ?

 

Toutes les phases sont difficiles. Il faut d'abord comprendre le client, en très peu de temps et souvent avec assez peu d'informations. Mettre ensuite une idée en forme, la travailler, y réfléchir, savoir la remettre en question.
La recherche documentaire est souvent cruciale d'ou la nécessité d'avoir de nombreuses photos bien classées et de connaitre les ressources en ligne disponibles maintenant. Il est nécessaire de présenter cette recherche ensuite, de la défendre parfois , de l'argumenter et la faire vivre, de savoir la modifier si votre client n'est pas tout a fait satisfait.
Puis peindre, c'est-à-dire adopter les techniques qui permettront a l'idée initiale de "survivre" à sa réalisation (beaucoup de bonnes idées peuvent être "trahies" au moment de leur mise en forme).
Le moment savoureux est celui ou l'on voit son commanditaire satisfait. Quant à moi, je le suis rarement, ce qui me permet de continuer à avancer.


© Pascal Amblard
Dessin préparatoire pour la décoration du salon d'une demeure de Fontainebleau, inspiré de Léonard de Vinci

 

5/ Quelles techniques utilisez-vous ? Travaillez-vous uniquement sur murs ? Le report des motifs ?
    Travaillez-vous seul ou en collaboration ?


 

Je travaille avec de nombreux mediums, huile, acrylique, caséine et fresque selon la nécessite des commandes ou le style de certaines créations. Je peins essentiellement sur toile. C'est un support idéal pour la qualité des rendus qu'il permet. C'est aussi sur le plan pratique une solution qui économise temps et argent tout en améliorant la qualité.

Il m'arrive régulièrement de faire appel à d'autres peintres mais ma manière de peindre se prête peu a une « décomposition » qui permettrait facilement une intervention extérieure. Dès les premières touches tout est déjà en jeu, la touche, la consistance de la peinture, la qualité du dessin. Il n'y a pas dans ma peinture d'étapes préliminaires plus faciles à exécuter. Je peins avec une technique rapide dans laquelle chaque coup de brosse compte.

 

6/ Et l’inévitable question : combien de temps dure un chantier ? Cette durée vous conduit-elle à une vie de nomade ?


 

Comme je travaille surtout à l'atelier je suis en déplacement pour installer les décors.
Cela dit je voyage quand même beaucoup et je dois faire attention à cet aspect des choses pour ne pas déséquilibrer ma vie de famille. Un chantier peut durer de quelques jours à quelques semaines selon sa difficulté et sa dimension.



© Pascal Amblard
Décoration dans le salon Directoire du château La Gallée

 

7/ Vos plus grandes satisfactions ?


 

J'enseigne depuis longtemps et ma grande satisfaction est d'être capable de transmettre des techniques véritablement professionnelles et efficaces qui permettent aux étudiants qui viennent apprendre avec moi de progresser plus vite que je n'ai pu le faire en raison de mon parcours d'autodidacte.

De nombreux chantiers sont aussi de véritables défis techniques ou esthétiques. Je suis en ce moment même face a une commande très difficile et aux enjeux importants pour le commanditaire comme pour moi. Je serais, si je m'en sors, sans doute très satisfait.

 

8/ Et vos prochains projets ? Du décor encore et encore ? De la formation ?....


 

Les deux bien sûr.

De belles commandes en perspective pour l'année prochaine dans lesquelles je vais pouvoir m'investir en profondeur, en tant que décorateur et en tant que peintre.
Des cours également, en Italie, en Suède, aux Etats-Unis et en Belgique. J'ai également pour projet d'organiser dans mon atelier une ou deux semaines de cours par an avec un programme nouveau qui combinera un travail en profondeur à la réalisation de décors que les étudiants peuvent dès la sortie du cours utiliser pour promouvoir leur travail.


© Pascal Amblard
Panneaux décoratifs de Pascal Amblard au salon Maison et Objet

Enfin le questionnaire de Proust


 

Le principal trait de mon caractère : L'émerveillement
La qualité que je désire chez un homme : La liberté intellectuelle
La qualité que je désire chez une femme : idem
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : La sensibilité
Mon principal défaut : Une analyse incomplète des qualités qui m'ont été données
Mon occupation préférée : Vivre
Mon rêve de bonheur : Embrasser l'univers d'un seul regard
Quel serait mon plus grand malheur : M'habituer au spectacle du monde
Ce que j’aimerais être : Je le suis déjà
Le pays où j’aimerais vivre : Où je vois des sommets
Ma couleur préférée : Toutes sans exception
La fleur que j’aime : La gentiane bleue
Mon oiseau préféré : Le chocard
Mes auteurs favoris : Jean Giono
Mes poètes favoris : Walt Whitman
Mes héros dans la fiction : Cyrano de Bergerac
Mes compositeurs préférés : Chopin
Mes artistes favoris : NC, Andrew et Jamie Wyeth
Mes héros dans la vie réelle : Barack Obama
Mes héroïnes dans l’histoire : Etty Hilesum
Mes noms favoris : Les noms amérindiens
Ce que je déteste le plus : L'absence de remise en cause de ses certitudes
Le fait militaire que j’admire le plus : Le débarquement
Le don de la nature que je voudrais avoir : La bosse des maths
Comment j’aimerais mourir : En toute conscience
Mon état d’esprit présent : Présent
Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : Je ne juge pas
Ma devise : Aucune, une devise est un cadre, l'univers dans lequel nous vivons n'en a pas

Pour commander le livre de Pascal Amblard


 


Demeures peintes
de Pascal Amblard, Editions Vial, 296 pages, 2010
Edition bilingue français-anglais
 

Dans cet ouvrage, Pascal Amblard vous ouvre les portes de trois demeures de caractère dans lesquelles il a créé des décors muraux dont la variété n'a d'égal que la qualité d'exécution. Ce parcours d'une pièce à l'autre vous procurera des émotions esthétiques que peut-être vous n'auriez pas imaginé ressentir face à des décors muraux. La richesse de l'iconographie ainsi que la précision des textes vous permettront d'approfondir votre compréhension de cet art. Pascal Amblard vous invite à partager les phases du travail qui sont habituellement ignorées du grand public, ses recherches, ses recettes. Une telle découverte de l'art des peintres décorateurs n'avait jamais été proposée sous cette forme. Le plaisir de l'œil y rejoint celui de l'esprit.

Pascal Amblard a dessiné dès ses premières années. Sa rencontre avec la montagne et l'œuvre de Samivel, à l'âge de 7 ans, l'émerveillent à tel point qu'il ne quitte plus ses crayons et ses couleurs. Quelques années plus tard, il découvre la tradition des meubles peints, se passionne pour cet art et réalise un peu par hasard son premier décor mural. C'est une réussite qui lui vaut immédiatement d'autres commandes. II décide alors de monter à Paris pour y apprendre les faux bois et faux marbres. II continue ensuite, en autodidacte, sa spécialisation dans le décor panoramique et le trompe-l'œil. Le bouche à oreille fonctionne bien et les chantiers se succèdent, tant chez des particuliers que dans des hôtels de charme ou des restaurants. Depuis 1993, il enseigne en France, aux États-Unis, en Suède et en Italie. Ses toiles et décors, exposés à " Maison et Objet " chaque année, ornent des intérieurs sur les cinq continents.

Au sommaire du livre
Hôtel particulier à Fontainebleau : décor mural de style XVIIIe, interprétation contemporaine des dessins de Léonard de Vinci, décor de treillage en trompe l’œil.
Villa Claudinon : plafond orné style Louis XV, grotesques, panneaux décoratifs d’inspiration 1900, décor de statues classiques.
Château Lagallée : salon Directoire, salon à décor panoramique, bibliothèque baroque. Galerie.

 
   

 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem