Arabesques

par Catherine AUGUSTE
ancienne élève
des Beaux-Arts de Paris

arabesques de la domus aurea

 

Les arabesques sont employées sans interruption du XVI° au XIX° siècle. Elles puisent leurs sources dans l'Antiquité romaine, notamment avec les découvertes archéologiques de la Domus Aurea de Néron.

Dans le XVI° siècle naissant, arabesques, rabesques, grotesques désignent alors les mêmes formes d'enchaînements décoratifs dont les Loges du Vatican de Raphaël sont l'exemple le plus abouti. Ces fresques inspirent les ornemanistes italiens et néerlandais qui contribuent au succès permanent de l'arabesque de Raphaël par la diffusion abondante de leurs gravures.

De déviation en déviation, un genre nouveau se dessine intégrant les modes récentes pour les rinceaux, l'acanthe et les entrelacs. La référence n'est plus l'Antiquité mais Raphaël qui avait introduit la représentation humaine. Au XVII° siècle l'ornemaniste Berain réinterprète l'arabesque sous forme d'un réseau dense ou allégé d'enroulements, véritable jeu de bandes. A l'intérieur de ce cadre en décors d'arabesques, des scènes s'organisent dégageant une figure centrale plus importante. C'est avec Watteau au XVIII° siècle que la scène centrale va devenir primordiale : l'entourage arabesque est alors détaché d'une quelconque relation stylistique avec la scène centrale. La rocaille et le rococo prennent toute leur mesure.

 

Bordure des voûtes de la Domus Aurea, Rome, ancien palais de Néron redécouvert à la Renaissance
taille douce de Ludovico Mirri, Rome, 1776


arabesques des loges du vatican

Logetta du Vatican par Raphaël (1485-1520)
peintre, décorateur et architecte de la Renaissance, marqué par l'Antiquité, il influença et développa les décors à grotesques

arabesques selon watteau

L'enjôleur, Antoine Watteau (1684-1721)
composa des ornements, des arabesques et des grotesques dans la goût rocaille.
l'enjôleur fait partie initialement d'une série de huit panneaux pour le décor du marquis de Nointel en 1709.

 

arabesques de jean bérain

Grotesques, estampe de Jean Berain (1637-1771)
ornemaniste au service de Louis XIV, il fit de nombreux dessins pour des décors d'opéras, de fêtes, de plafonds… Il rénove le thème du grotesque désigné sous le nom d'arabesque.

 

papier peint en arabesques

 

papier peint en arabesque, manufacture inconnue, France vers 1785.
collection privée, tirée du livre "les papiers peints en arabesques", Bernard Jacqué, Editions de la Martinière, Paris et Musée du papier peint de Rixheim, Rixheim

visites

cabinet dit de "Grande singerie" de Chantilly

grand salon du Château de Champs en décors d'arabesques

Panneau de la Salle des buffets, Château de Vaux-le Vicomte

Musée du petit Palais, chaise à porteurs en bois doré à motifs d'arabesques 

 

bibliographie

 
 L'art décoratif en Europe, sous la direction de Alain Gruber
 Tome Classique et Baroque, Editions Citadelles et 
 Mazenod, Paris, 1993

 

Le papier peint, décor d'illusion 
de Bernard Jacqué et Odile Nouvel-Kammerer, 1987

Les papiers peints en arabesques de la fin du XVIII° siècle
sous la direction de Bernard Jacqué
Editions de la Martinière, Paris et Musée du Papier Peint, Rixheim, 1995

 Arabesques, panneaux décoratifs de la Renaissance
Editions du Carrousel, 1999
livres d'ornementation

Grotesques
Editions de l'Aventurine, 1996
livre d'ornementation

L'ornement polychrome, Auguste Racinet, Librairie de Firmin-Didot et Cie, Paris, réimpression 1996

The grammar of ornament, Owen Jones, Dover 0-48625463-1

 

à consulter sur le site

Décor d'arabesque inspiré de Daniel Hopfer

   






Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


la boutique en ligne de la dorure
www.dorure.net

 


 

 


Copyright © phonem
pour le design, la réalisation et le contenu du
Site Français du Meuble Peint,
tous droits réservés, 16/02/2016


   
galerie   librairie   livres commentés   boutique   plan du site   actualité   stages
    
technique   s'abonner   sur le site   contact 
    recherche
  (chargement lent en première utilisation - veuillez patienter)

 une réalisation phonem